Double-cliquez pour saisir du texte

Halte Bien Etre BG, au vert des Vosges
Pour votre détente, remise en forme...
+ de 20 soins du Tour du Monde...

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Blog

Atavisme Familial sur 3 Noms....

Publié le 22 juillet 2017 à 9:05

Definition du mot ATAVISME(Larousse):


Réaparition de certains caractères venus d'un ancêtre et qui ne s'étaient pas manifestés dans les générations intermédiaires .


Donc voici mes noms de familles ( GUYOT,LECHOPIED, HAUSWALD) qui refletent un peu de tout un chacun ,mes dons, mon parcours, mes réussites , pour les defauts je laisse les autres juges...



GUYOT publié sur ma page facebook Bernard GUYOT suite de l'article :


Grand père ,né en 1879 a fait l'ecole Diderot, chaudronnier, sorti 3eme de l'école il avait gagne 80 francs or à sa sortie; il a vendu l'entreprise de son père...il a initié un cinema....il a ete marchand de couleurs, tout cela il a inscrit sur un carnet, artiste,caricaturiste, aimant l'art, la musique, a fait toute sa carrière comme dessinateur traceur, (j'ai en archives ses differents certificats de travail) avec ses comptences il a participé au renouveau technique chez Dion Bouton, Panhard, et toutes sortes d'entreprisespour finir contre contremaitre chez Breguet Aviation, et touts les entreprises de la couronne Parisienne; mort en 1939 à 60 ans.



mon père, né en 1911, lui ,c'est une personne douée pour les langues, a passé ses 2 bac, fait HEC, fréquente Oxford, de cela il a gardé toute sa vie un style "tres british" dans les manières, son élégance, sa façon de s'habiller, il parlait et ecrivait 5 langues (Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Latin); devenu Hotelier , le + jeune avant la Guerre de 39/45, il a dirige l'hotel du Coq Hardi à Verdun ,qui appartenait à la famille de sa 1ere femme, hotel requisitionné par les Allemands pour en faire la Kommandantur...


A propos de tout cela, mon père avait un regard incisif sur les évenements d'avant la guerre..



.il avait été en Allemagne dans la Republique de Weimar avant 1933 (il parlait la langue de Goethe, à la perfection) et puis apres 1933, il avait lu "Mein Kamf" d'Hitler,dans le texte d'origine, avant la guerre, la notion d'espace "vital" cher à celui ci et m'a toujours dit :


" Bernard on ne peut pas dire que l'on ne savait pas.....! des banquiers" juifs et non juifs", des indusriels comme Krupp, ont facilité l'avenement et avant celui ci ,le tribun Hitler..."


je me souviens l'avoir emmene voir le film ,"les Damnés" et la nuit des longs couteaux"dans le debut des années 70; quand on est sorti du cinéma il m'a dit, " ce que tu vois ou vu ,est l'infime de l'ambiance déletère qui existait à ce moment là "!

De m^me qu'il avait un avis tranché sur des pseudos "résistants" , qui quelques jours avant étaient des collaborateurs du Régime de Vichy, qui fréquentaient l'Hôtel du Coq Hardi, à Verdun, siège de la Kommandantur.....

Il savait beaucoup de choses sur l'âme humaine, sur les gens et je crois m^me qu'il avait plus aucune illusion sur ceux ci....et ce jusqu'à la fin de sa vie.


Sa seule passion a été son metier, peut être les femmes , mais de cela il etait tres discret , car aussi il était beau gosse, avec de la prestance,le savait et en jouait.

De son 1er mariage il a eu 2 enfants, (séparé en 1948 et et divorcé en 1950)


De son 2eme mariage il a eu 3 enfants.


Après la guerre, il est descendu à Nice où ma grand mère paternelle,( sa maman, avait acquis un appartement en 1933, au 23 rue Alphonse Karr), pour y poursuivre une carrière dans les grands hôtels de la côte d'azur.


Il a fréquenté les "grands de ce monde de son époque": Churchill, le Roi d'Angleterre qui a abdiqué, joué m^me au tennis avec lui, connu la famille Guerini de Marseille, bien connu Mitterand, Deferre à Marseille...et bien d'autres..


Il avait toujours des anecdoctes à raconter de tout ce monde vu et connu avec sa verve, force de mouvements, au besoin dans la langue appropriée des auteurs de celles ci...

Il est décédé le 31 aout 1978 à Nice.


Quelques jours avant son départ pour l'autre "Monde", je le revois encore avec son petit fils Julien, qui avait pas encore 3 ans, sur son lit,à Tende,en maison de convalescence, en train de faire papilloner les grands cils de son petit fils julien, cils semblables aux siens, faire ses yeux d'amadou, pour lui apprendre à faire du charme....qu'il avait su faire jouer toute sa vie.


Quelle est l'origine de ton nom de famille ?




En regardant la page facebook Bernard Guyot  et sur ces 3 noms vous verrez le details de certains de mes ancêtres !


Catégories : Aucun